Aéroports de Montréal publie ses résultats pour le deuxième trimestre 2010

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwire – 28 juillet 2010) – Aéroports de Montréal a annoncé aujourd’hui ses résultats d’exploitation consolidés pour les périodes de trois mois et de six mois terminées le 30 juin 2010. Ces résultats sont accompagnés de données sur le trafic passagers et les mouvements aériens aux aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Faits saillants

Le 16 avril dernier, Aéroports de Montréal a émis une nouvelle série d’obligations à revenu totalisant 150 millions $, portant intérêt à 5,472 % et échéant en avril 2040. Le produit net de l’émission sera affecté entièrement au remboursement éventuel des obligations de série A du même montant venant à échéance en avril 2012.

RBC Dominion valeurs mobilières a agi comme chef de file du syndicat de preneurs fermes, les autres membres étant Marchés mondiaux CIBC, Financière Banque Nationale, Valeurs mobilières Desjardins et Casgrain & Compagnie.

Suite à l’émission de la nouvelle série d’obligations, Dominion Bond Rating Service et Moody’s Investors Service, Inc. ont toutes deux confirmé la stabilité des notations existantes de A (high) et A1 respectivement.

Le BAIIA (excédent des produits sur les charges avant intérêts, impôts, amortissement et moins-value des PCAA) s’est établi à 41,0 millions $ pour le trimestre, soit une augmentation de 4,0 millions $ ou 10,8 % par rapport au deuxième trimestre de 2009. Pour le semestre terminé le 30 juin, le BAIIA s’est chiffré à 77,5 millions $, une diminution de 3,5 millions $ ou 4,3 % par rapport à la période correspondante de 2009.

La Société a poursuivi la réalisation de ses différents programmes d’immobilisations principalement à l’aéroport Montréal-Trudeau. Les travaux ont porté principalement sur la reconfiguration du réseau routier en façade de l’aérogare.

Les investissements totaux de la Société ont atteint 16,5 millions $ au cours du deuxième trimestre 2010 et 21,1 millions $ pour les six mois. Les investissements dans les aéroports ont été financés presque entièrement par les flux de trésorerie provenant des activités aéroportuaires y compris les frais d’améliorations aéroportuaires.

Résultats financiers

Les revenus consolidés se sont élevés à 95,7 millions $ pour le deuxième trimestre 2010, une augmentation de 12,0 millions $ ou 14,3 % par rapport à la même période en 2009. Les revenus cumulés au 30 juin 2010 ont progressé de 13,7 millions $ ou 7,9 %, passant de 174,2 millions $ en 2009 à 187,9 millions $ en 2010. Cette hausse est principalement attribuable à l’augmentation des tarifs aéronautiques et des frais d’améliorations aéroportuaires ainsi qu’à la croissance du trafic passagers. Ces écarts favorables sont cependant contrebalancés en partie par la diminution des revenus liés à l’annulation par Transports Canada du programme de contribution aux services de police dans les aéroports canadiens. 

Les charges d’exploitation (excluant les taxes municipales et le loyer à Transports Canada) pour le trimestre en revue ont atteint 35,1 millions $, une augmentation de 2,0 millions $ ou 6,0 % par rapport à la même période de 2009. Pour le semestre terminé le 30 juin 2010, les charges d’exploitation ont augmenté de 12,3 %, passant de 66,0 millions $ en 2009 à 74,1 millions $ en 2010. Cet écart s’explique par l’augmentation des coûts d’exploitation consécutive à l’ouverture en août 2009 du nouveau secteur des départs vers les États-Unis ainsi que par l’augmentation des taux de salaire et de la charge de retraite.

Les taxes municipales (PRIM) se sont élevées à 10,0 millions $ pour le trimestre, soit une augmentation de 1,9 million $ ou 23,5 % par rapport à la même période de 2009. Pour le semestre terminé le 30 juin 2010, les taxes municipales ont augmenté de 10,1 %, passant de 15,9 millions $ en 2009 à 17,5 millions $ en 2010. Cette hausse est principalement attribuable à l’ouverture en août 2009 du nouveau secteur des départs vers les États-Unis.

Le loyer à Transports Canada s’est chiffré à 9,3 millions $ pour le trimestre et à 18,4 millions $ pour le semestre soit une augmentation de 3,9 millions $ ou 72,2 % et 7,6 millions $ ou 70,4 % par rapport aux périodes correspondantes de 2009. Cet écart est attribuable à l’entrée en vigueur le 1er janvier 2010 d’une nouvelle formule de calcul du loyer, qui représente désormais un pourcentage des revenus plutôt qu’un montant fixe.

Les transferts aux gouvernements, qui comprennent le loyer à Transports Canada et les taxes municipales, s’élèvent à 35,9 millions $, soit environ 20 % des revenus totaux, pour le semestre terminé le 30 juin 2010. Ceci représente une hausse de 9,2 millions ou 34,5 % par rapport à la période correspondante de 2009.

Aéroports de Montréal considère, comme plusieurs autres entreprises, que le BAIIA est le meilleur indicateur de sa performance financière et de sa capacité à faire face à ses obligations financières. Celui-ci s’est établi à 41,0 millions $ pour le trimestre, soit une augmentation de 4,0 millions $ ou 10,8 % par rapport au deuxième trimestre de 2009. Pour le semestre terminé le 30 juin, le BAIIA s’est chiffré à 77,5 millions $, une diminution de 3,5 millions $ ou 4,3 % par rapport à la période correspondante de 2009.

L’amortissement s’est chiffré à 22,2 millions $ pour le deuxième trimestre et à 44,5 millions $ pour le semestre, ce qui représente une hausse de 3,4 millions $ ou 18,1 % et de 7,0 millions $ ou 18,7 % par rapport aux périodes correspondantes de 2009. Cette hausse résulte principalement de l’ouverture en août 2009 du nouveau secteur des départs vers les États-Unis.

Les frais financiers se sont élevés à 23,5 millions $ pour le deuxième trimestre et à 45,0 millions $ pour le semestre, en hausse de 4,9 millions $ ou 26,3 % et de 8,1 millions $ ou 22,0 %, respectivement, par rapport aux mêmes périodes en 2009. Cette hausse est attribuable d’une part à la diminution du montant des intérêts capitalisés aux travaux en cours suite à l’ouverture en août 2009 du nouveau secteur des départs vers les États-Unis et d’autre part à l’augmentation de la dette suite à l’émission d’une série d’obligations à revenu de 150 millions $ en avril 2010. Le produit net de cette émission sera affecté entièrement au remboursement éventuel des obligations de série A du même montant venant à échéance en avril 2012.

Le trimestre terminé le 30 juin 2010 s’est soldé par une insuffisance des produits par rapport aux charges de 4,4 millions $ comparativement à une insuffisance de 0,3 million $ pour la période correspondante en 2009. Pour le semestre terminé le 30 juin 2010, l’insuffisance des produits par rapport aux charges s’est chiffré à 10,0 millions $ comparativement à un excédent de 7,1 millions $ pour la même période de 2009.

Faits saillants financiers :

 Deuxième trimestreCumulé au 30 juin
(en millions de dollars)20102009Variation (%)20102009Variation (%)
Produits95,783,714,3187,9174,27,9
Charges d’exploitation (excluant PRIM)35,133,16,074,166,012,3
Paiements versés en remplacement d’impôts aux municipalités (PRIM)10,08,123,517,515,910,1
Loyer à Transports Canada9,35,472,218,410,870,4
Amortissement22,218,818,144,537,518,7
Frais financiers23,518,626,345,036,922,0
Moins-value PCAA(1,6)100,0
Total des charges100,184,019,2197,9167,118,4
Excédent (insuffisance) des produits par rapport aux charges(4,4)(0,3)1366,7(10,0)7,1(240,8)
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation (avant variation des éléments du fonds de roulement)16,117,1(5,8)28,544,0(35,2)
BAIIA(1)41,037,010,877,581,0(4,3)

Trafic passagers

Au cours du deuxième trimestre 2010, le trafic passagers total à Montréal-Trudeau a progressé de 7,9 % par rapport à la même période l’an dernier, pour se chiffrer à 3,2 millions de passagers. Le secteur transfrontalier (États-Unis) affiche la plus forte hausse, soit 15,2 %, tandis que les secteurs international et domestique ont connu des augmentations respectives de 7,2 % et 4,5 %. L’amélioration du climat économique, le retour du Grand Prix du Canada et la tenue à Montréal du congrès de Rotary International expliquent cette bonne performance. Pour les six premiers mois de l’année, le trafic à Montréal-Trudeau a totalisé 6,3 millions de passagers, en augmentation de 4,6 % par rapport à la période correspondante l’an dernier. 

Tableau – trafic passagers total*

Mouvements aériens

Les mouvements aériens aux Aéroports de Montréal ont, dans l’ensemble, augmenté de 3,1 % au cours du deuxième trimestre 2010, atteignant 60 745 mouvements comparativement à 58 906 l’an dernier. Les mouvements aériens enregistrés au cours des six premiers mois de 2010 ont totalisé 116 540 comparativement à 114 277 pour la période correspondante de 2009, ce qui représente une croissance de 2,0 %.

Aéroports de Montréal est l’administration aéroportuaire locale responsable de la gestion, de l’exploitation et du développement des aéroports internationaux de Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel, depuis 1992. La société emploie 600 personnes qui sont réparties sur les deux sites aéroportuaires, Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel.

Pour de plus amples renseignements sur Aéroports de Montréal et ses activités, consultez notre site WEB à l’adresse www.admtl.com.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Scroll to Top